#dance

Mercedes Dassy



┘ Danser sur l’essentiel ┌






La danseuse et chorégraphe Mercedes Dassy, qui a notamment collaboré avec Lisbeth Gruwez (2014, Ah/Ha) et  Bénédicte Mottart, intensifie dans i-clit, le débat autour de la représentation du corps des femmes dans nos sociétés, explorant une nouvelle vague de féminisme ultra-connectée et ultra-sexuée, et son pouvoir ambivalent d’affranchissement et d’oppression. i-clit a été présenté au Palais de Tokyo dans le cadre du festival DO DISTURB 2019.

Mercedes Dassy présentera en décembre 2019, B4 summer, la suite naturelle du solo i-clit.

(more...) cargocollective.com/mercedesdassy


I-clit (2018)  

i-clit, un spectacle manifeste du corps, de la chair et où l’objet sexuel devient sujet.




La pièce a reçu le prix Jo Dekmine 2018 du Théâtre des Doms, elle a été également nominée aux Prix de la Critique des journalistes wallonie-bruxelles dans la catégorie meilleur spectacle de danse.

i-clit, un spectacle manifeste du corps, de la chair et où l’objet sexuel devient sujet.
Une nouvelle vague du féminisme est née – ultra-connectée, ultra-sexuée et plus populaire. Mais face au pouvoir ambivalent de la pop culture, où et comment se placer dans ce combat en tant que jeune femme ? Quelles armes utiliser ?
i-clit traque ces moments de fragilité, où l’on oscille entre nouvelles formes d’oppression et affranchissement.

i-clit, a performance-manifesto of the body, in the flesh, and in which the sexual object becomes the subject.
A new wave of feminism was born – ultra-connected, ultra-sexual and more popular. But facing the ambivalent power of pop culture, where and how to position yourself in this battle as a young woman? What weapons should be used?
i-clit tracks these moments of fragility, where we oscillate between new forms of oppression and empowerment.

(photo: Hichem Dahes)


Mark